25 Fév

Avec une gestion locative à Grenoble, pas besoin de vous inquiéter de l’arrivée du DPE !

Vous avez un bien à louer ? La meilleure des solutions pour assurer la rentabilité de votre investissement, c’est la gestion locative à Grenoble… Avec elle, l’agence se charge de tout et vous de rien. Pratique ! Surtout lorsque les règles du jeu changent. D’ailleurs, le savez-vous ? Le 1er juillet 2021, le diagnostic de performance énergétique (DPE) – obligatoire lors d’une vente ou d’une mise en location d’un logement – fera peau neuve. Alors qu’est-ce que cela change ?

• Conformément à la loi ELAN votée en 2018, le DPE deviendra pleinement opposable partir du 1er juillet 2021. Délivré jusqu’à présent à titre informatif, il aura alors la même portée juridique que les autres diagnostics immobiliers (plomb, électricité, amiante), à l’exception des recommandations de travaux que le DPE contient et qui conserveront une valeur seulement indicative.
• Le nouveau DPE sera plus fiable: sa méthode de calcul a été revue et consolidée et s’appliquera de façon homogène à tous les logements.
• Le nouveau DPE s’appliquera à la totalité des DPE réalisés à compter du 1er juillet 2021, dans le cadre d’une vente ou location d’un logement du parc privé ou social, en maison individuelle ou en copropriété. Le vendeur ou bailleur devra fournir le nouveau DPE à tout candidat à l’acquisition ou à la location d’un bien.

Tous les DPE réalisés à partir du 1er juillet 2021 devront être réalisés selon la nouvelle méthode et les nouveaux formats réglementaires
Les DPE réalisés avant cette date et dans la limite de leur validité actuelle (durée de validité de 10 ans) pourront néanmoins encore être utilisés pour conclure des ventes ou des baux immobiliers pendant une phase transitoire qui durera jusqu’au 31 décembre 2024. Ainsi, à partir du 1er janvier 2025, les derniers DPE réalisés selon l’ancienne méthode auront disparu du marché et ne pourront plus être utilisés. Cette phase transitoire, nécessaire pour garantir la fluidité du marché immobilier et permettre aux professionnels d’absorber la charge d’activité supplémentaire induite par les nouvelles règles, a été déterminée en concertation avec les acteurs du secteur du logement. Il sera néanmoins recommandé aux propriétaires qui loueraient un logement classé actuellement E, F ou G de faire réaliser un nouveau DPE sans attendre la fin de cette phase transitoire compte tenu du changement qui pourra intervenir sur l’étiquette du logement.

O.D. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée