28 Sep

Ne tardez pas à mettre exécution votre projet d’achat ou de vente d’un appartement à Caluire-et-Cuire !

Pleins d’entrain depuis qu’ils ont été déconfinés, les Français font de nombreux projets ! Avec un intérêt marqué pour l’immobilier puisque les intentions d’achat ont fleuri cet été tandis que les prix n’ont pas connu de forte poussée ! Vous cherchez à vendre ou acheter un appartement à Caluire-et-Cuire ? Faisons un point sur la santé du marché immobilier ? Comment se porte-t-il ?

En dépit du nouvel engouement des citadins pour les maisons à la campagne, on pouvait s’attendre durant cette période estivale à un léger répit de l’activité immobilière. Or, il n’en a rien été, bien au contraire. Résultat, le marché entre en « pénurie de biens à vendre » avec une stabilité des prix. Mais cette évolution particulièrement favorable ne peut durer indéfiniment… Il peut paraître étonnant que cette recrudescence de la demande de biens immobiliers n’ait pas entraîné une augmentation de leur prix. L’une des explications serait que, dans un avenir très incertain, la peur des vendeurs de ne pouvoir trouver rapidement un acheteur ne les ait amenés à modérer leurs exigences.

Cette apparente urgence dans la multiplication des transactions immobilières semble être, pour partie, la traduction d’une inquiétude sur l’avenir. Vous cherchez à acheter ou vendre appartement à vendre à Caluire-et-Cuire ? Mieux vaut une bonne affaire immédiatement, car on n’est pas sûr qu’elle puisse se reproduire dans un futur proche.

Tempête encore …
En juin, on pouvait encore imaginer que la tempête économique soulevée par le coronavirus serait plus ou moins apaisée à la rentrée. Sachant que la période de confinement avait débouché sur une forte augmentation de l’épargne des ménages on pouvait aussi parier sur une reprise économique durable et donc différer un projet immobilier. Or, l’épidémie de coronavirus semble loin d’être maîtrisée, ce qui devrait impacter l’évolution du marché et amener acheteurs et vendeurs à maintenir leurs plans voire à les précipiter.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée