28 Fév

À Villeurbanne, près de Lyon, les prix permettent de bien vendre son logement !

Vous avez un projet immobilier à Villeurbanne, près de Lyon ? Vous souhaitez vendre votre logement ? C’est le moment, malgré le mouvement des Gilets Jaunes, le marché est toujours porteur. Les 10 plus grandes villes de France voient même leurs prix augmenter encore en moyenne de +0,3% au mois de janvier 2019. En régions, Lyon (+1,1%) et Nantes (+1,0%) caracolent en tête des hausses alors que Toulouse (-0,1%), Nice (-0,6%), Strasbourg (-0,5%) et Montpellier (-0,4%) commencent l’année en baisse.

L’impact des gilets jaunes
Le mouvement des Gilets Jaunes a eu un premier effet sur l’activité du marché en retardant les projets de transactions. En effet, les blocages ont entraîné un report conséquent de projets (visites rendues difficiles ou impossibles, signatures reportées…).

Les derniers volumes de transactions pour la période allant de novembre à aujourd’hui ne sont pas encore disponibles, mais ils témoigneront à coup sûr de cette situation. De plus, créant une défiance en l’avenir, le mouvement aura un impact sur le volume de transactions en 2019 avec des acheteurs / vendeurs qui pourraient retarder ou remettre en cause leurs projets immobiliers. Il faudra suivre l’évolution du climat social et politique dans les prochains mois pour comprendre le risque d’un retournement de la conjoncture immobilière. Pour l’instant, il est difficile de rester optimiste sur le maintien d’un marché immobilier globalement dynamique et fluide.

Février est dans la ligne droite de ce scénario
Grâce à un crédit accessible, les ménages solvables sont toujours actifs sur le marché des villes les plus dynamiques. Ce constat se vérifie particulièrement dans les quelques grandes métropoles régionales, attractives pour les entreprises et par réciprocité par les jeunes ménages. Concrètement, c’est ce que nous mesurons à Lyon et à Nantes, les deux villes dont les prix ont le plus augmenté en janvier dans la continuité de la fin de l’année : respectivement +1 ,1% et +1,0%. À Lyon, les prix ont ainsi progressé de +8,9% sur les douze derniers mois. Bordeaux, qui était une des rares villes en baisse en 2018 semble reprendre un peu de vigueur en ce début d’année avec +0,5% en janvier.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée